Actualités générales
Actualités générales sur différentes thématiques

Les vins de Bourgogne travaillent la neutralité carbone pour 2035 
Les vins de Bourgogne travaillent la neutralité carbone pour 2035Les vins de Bourgogne travaillent la neutralité carbone pour 2035
La production de spiritueux et vins de Bourgogne va désormais dans le sens de la neutralité carbone. Pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, les viticulteurs se penchent sur tout ce qui est à l'origine de ce C02. Première étape : point sur les emballages !

Les vins de Bourgogne en avance sur l'objectif national de 2050 en neutralité carbone

À l'heure où le réchauffement climatique bouleverse le quotidien de la planète, les actions contre les émissions de gaz à effet de serre se multiplient. Les prises de mesures pour la réduction du CO2 sont d'autant plus justifiées que les effets de crise énergétique se font sentir. Ainsi, dans une démarche écologique et économique, les vins de Bourgogne entament des actions pour aller vers la neutralité carbone.

Et les projets des exploitations viticoles de cette région française devancent largement l'objectif national en termes de neutralité carbone. En effet, les vins de Bourgogne, et les vignerons donc, veulent faire en sorte de réduire au maximum les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2035. Pour comprendre l'ambition des vignobles bourguignons, il suffit de voir la date butoir du pays avec l'objectif national de 2050.

Les actions pour limiter le CO2 de la vigne

Les dispositions pour la neutralité carbone et la réduction des émissions de CO2 vont au-delà de simples actions pour obtenir les appellations ou labels bio et éco-responsables. Il s'agit d'un vrai engagement autant pour la qualité des vins de Bourgogne que pour le bien-être du terroir et de la planète.

Pour éclairer sur l'engagement de la viticulture bourguignonne, Laurent Delaunay, le président délégué du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) renseigne sur le plan d'action de la région viticole. Il explique par exemple que devancer l'objectif national de 2050 sera possible grâce au concours d'Adelphe ; société à but non lucratif qui aide les entreprises viticoles à réduire l'effet environnemental des emballages.

Vignoble

La Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) pour 2050 veut réduire de moitié les consommations d'énergie, tous secteurs d'activité confondus. - Photography Richard Semik / Shutterstock©

Les étapes pour que l'industrie viticole réduise ses émissions de gaz à effet de serre

Aujourd'hui, la crise climatique inquiète. Le dérèglement des saisons et les catastrophes naturelles qui s'en suivent affectent tous les secteurs d'activité. Elle n'a donc pas épargné l'agriculture. La plantation de raisins et les vins de Bourgogne sont aussi concernés. L'agriculture bio est l'une des solutions à adopter. Et les écogestes pour une viticulture durable sont à appliquer à toutes les étapes de l'exploitation viticole : des plants, en passant par les vendanges, jusqu'à la vinification et la mise en bouteille.

Dans cette optique, éviter les pesticides et adopter les énergies renouvelables sont les pratiques les plus mises en avant. Les vins de Bourgogne, eux, prennent également en compte l'impact environnemental des emballages. De nombreux viticulteurs de la zone viticole bourguignonne sont donc désormais au fait que les emballages représentent 34 % des 380 000 tonnes de CO2.

Production de vin : le travail sur les emballages

La production de vins de Bourgogne veut faire en sorte que les émissions de gaz à effet de serre issues du secteur viticole soient réduites de plus de la moitié jusqu'en 2035. Mais les techniques pour une filière vin plus écologique ne s'arrêtent pas à l'étape des plantations ou de la fermentation. Les emballages, qu'ils soient destinés à contenir un millésime d'exception ou un grand cru, sont toujours associés à une quantité considérable de CO2. Les vins de Bourgogne se sont donc penchés sur cet élément indissociable à l'histoire de la vigne.

M. Delaunay, en son statut de négociant bourguignon et propriétaire de « Les Jamelles » (une marque digne représentant des terroirs du Languedoc), explique ses démarches pour moins d'émission de carbone : réduire le poids de la bouteille. Ainsi, sur dix ans de production de vin, il rapporte une diminution de 200 grammes du poids de ses contenants. Et cette amputation sur les 700 grammes habituels n'a pas eu l'air d'impacter sur la dégustation puisque le propriétaire viticole avoue n'avoir jamais eu de retours négatifs sur le sujet.

La viticulture responsable : un tout !

Si les producteurs de vins de Bourgogne sont conscients du rôle que jouent les emballages dans la neutralité carbone, ils savent aussi que la source d'énergie utilisée (énergies fossiles ou énergies renouvelables) ainsi que le fret (responsable d'environ 13 % d'émissions de carbone) entrent en compte dans l'objectif vin zéro émission.

Mais Jean-Philippe Gervais, directeur technique au BIVB, précise tout de même que la production viticole émettra toujours une certaine quantité de CO2. Aussi, pour résumer le plan d'action des viticoles bourguignons, le but est de faire en sorte que l'entreprise vinicole bourguignonne baisse ses émissions de gaz à effet de serre de 60 % d'ici 2035. Ce qui surpasse de loin l'objectif national de 2050. Les 40 % incompressibles seront compensés par d'autres dispositifs comme les plantations (végétaux, haies, forêts, etc.).

Avec AFP 

 



Voir aussi :
 - Émissions de GES : l'Allemagne émet trop de gaz carbonique
 - Des fenêtres intelligentes à la place du radiateur

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me



Mentions légales | Nous contacter | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Recommander | Environnement Webmasters | Partenaires

  Alerte réglementaire

Alerte réglementaire gratuite : A chaque mise à jour de notre base de données sur la réglementation de l’environnement, vous recevrez l’ensemble des textes français et européens qui sont parus au journal officiel (JO) ou au journal officiel de l’Union Européenne (JOUE), avec nos commentaires : c'est ici


Publicité


Le Mémento de la réglementation françaises et européenne L'ouvrage de référence pour vous accompagner dans votre démarche règlementaire (152 pages - 20€ TTC) :
Lire le sommaire
Lire le préambule
Bon de pré-commande PDF
Bon de pré-commande HTML

Formation à la réglementation de l'environnement Nous vous proposons une autoformation à la mise en place d'un système règlementaire qui vous permettra de cerner les objectifs de ce système, d'accéder aux principaux textes réglementaires, de comprendre son fonctionnement pour pouvoir le mettre en place par la suite. > ici !

Découvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement




Publicité
© RecyConsult / 2010 - Enregistré à la CNIL n°893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises à des droits de propriété intellectuelle détenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du réseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Données
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidéos
recherche