Actualits gnrales
Actualits gnrales sur diffrentes thmatiques

levage intensif : la Suisse s'exprimera au sujet du bien-tre animal 
levage intensif : la Suisse s'exprimera au sujet du bien-tre animallevage intensif : la Suisse s'exprimera au sujet du bien-tre animal
Les Suisses se rendront aux urnes le 25 septembre pour dterminer s'ils mettront fin l'levage intensif. S'ils dcident d'aller dans le sens du bien-tre animal, le principe de dignit animale (plus d'espace, abattage moins douloureux, etc.) sera inscrit dans la constitution.

Est-ce la fin de l'levage intensif en Suisse ?

Des poulets de chairs qui manquent tellement d'espace qu'ils ne marcheront pas jusqu' leur mort, des poussins mles broys parce qu'ils ne sont pas assez rentables, des conditions d'abattage qui ne prennent pas en compte les souffrances assenes, les vaches laitires nourries aux antibiotiques et spares de leurs veaux, etc. Les tmoignages, les images et les vidos qui dnoncent les traitements auxquels sont soumis les animaux dans l'levage intensif se multiplient.

Mme si la Suisse n'entreprend pas de s'attaquer au dossier de l'levage intensif que le 25 septembre, le sujet du bien-tre animal est initi en 2018 par l'association de dfense de la dignit animale, Sentience, Greenpeace, ainsi que d'autres organismes.

Le bien-tre animal va-t-il gagner ?

Les pratiques dans l'levage intensif sont donc, en un sens, remises en question puisque la Suisse les soumet au vote. Si le oui venait l'emporter, ce serait la fin des levages industriels et des abattoirs qui ne sont pas dans le respect du bien-tre animal.

Mais avant que les mauvais traitements ne prennent fin, il faudra dj que les votants y consentent. Et les rsultats sont encore incertains. En effet, pour rappel, le thme de la lutte contre la cruaut contre les animaux est dj abord en 1892. Le dbat se portait alors sur l'abattage rituel des animaux sans tourdissement. 90 000 Suisses taient alors mus par la volont de plaider la cause animale. contrario, en fvrier 2022, l'interdiction de l'exploitation animale par l'exprimentation n'a obtenu que 20,9 % des votes.

Aussi, aucune prvision ne peut tre faite sur l'issue du vote concernant l'levage intensif.

Poules

Selon Greenpeace, l'levage intensif est l'origine de 14,5% des missions de gaz effet de serre. - Photography chayakorn lotongkum / Getty Images

Les changements dans les conditions de vie des animaux

L'levage intensif de porcs, de vaches, de poules, de canards, de dindes, de veaux... ; qu'il soit fait pour la consommation de viande, la fabrication de produits laitiers et/ou pour l'engrais, le prochain scrutin en Suisse sur les normes de bien-tre animal ne fera aucune distinction et inclura tous les types d'exploitations. Aussi, si la constitution suisse venait intgrer les termes concernant l'abolition l'levage intensif, ce sont l'industrie animale en gnrale et les animaux qui profiteront de mesures rectificatives.

Tous les animaux levs (poules pondeuses, cochons, lapins, porcelets, brebis, etc.) devront d'abord profiter de l'espace ncessaire pour que les conditions d'levage intensif ne soient plus. L'animal de ferme devra aussi bnficier de soins et d'une prise en charge de son hygine allant dans le sens de son bien-tre. leveurs de btails et de volailles auront galement l'obligation de laisser leurs animaux sortir quotidiennement.

Nombre de btes dans un cheptel et abattage : ce qui changerait pour les leveurs

Avec les nouvelles mesures, l'leveur suisse devra peut-tre dire adieu aux grands levages aux millions de porcs, au cheptel bovin et aux cages o les btes taient entasses. En effet, le fait que le fermier devra disposer de l'espace ncessaire pour ne pas faire souffrir les animaux amnerait certains leveurs rduire le nombre d'animaux qu'ils lvent.

La fin de l'levage intensif leur demandera aussi de repenser le mode d'abattage. Le fermier comme l'abattoir devront ainsi adopter une mthode qui rduit au maximum la douleur des animaux. noter que limiter la souffrance animale est tout fait cohrent avec la dcision helvtique de mars 2018 qui demande aux chefs cuisiniers d'assommer le homard avant de le mettre dans l'eau bouillante.

Des rticences du ct des fermiers ?

Si le oui gagnait, les leveurs disposeraient d'un dlai de 25 ans pour la transition. Les associations de dfense des animaux sont naturellement pour l'arrt de l'levage intensif, de l'abattage et de toute exprimentation qui ne prend pas en compte la souffrance des animaux. De l'autre ct de la barrire, il y a la filire agroalimentaire et l'Union suisse des paysans qui sont contre la fin de l'levage intensif. Les opposants, comme le conseiller fdral Alain Berset, redoutent que l'interdiction des levages de masse n'augmente le cot de la viande et des produits laitiers.

Dans les deux cas, il y aura un prix payer ; le 25 septembre, les Suisses dtermineront qui aura le rgler.

Avec ETX Daily Up

 



Voir aussi :
 - Les microbiotes jouent un rle majeur dans la digestion
 - Rgime vgtarien : contourner la crise alimentaire par l'alimentation

Retrouvez aussi :
 - Toutes les actualit's du jour
 - Toutes les actualit's sur ce th'me



Mentions légales | Nous contacter | Qui sommes-nous ? |  Flux RSS
Chiffres-clé | Recommander | Environnement Webmasters | Partenaires

  Alerte réglementaire

Alerte réglementaire gratuite : A chaque mise à jour de notre base de données sur la réglementation de l’environnement, vous recevrez l’ensemble des textes français et européens qui sont parus au journal officiel (JO) ou au journal officiel de l’Union Européenne (JOUE), avec nos commentaires : c'est ici


Publicit


Le Mémento de la réglementation françaises et européenne L'ouvrage de référence pour vous accompagner dans votre démarche règlementaire (152 pages - 20€ TTC) :
Lire le sommaire
Lire le préambule
Bon de pré-commande PDF
Bon de pré-commande HTML

Formation à la réglementation de l'environnement Nous vous proposons une autoformation à la mise en place d'un système règlementaire qui vous permettra de cerner les objectifs de ce système, d'accéder aux principaux textes réglementaires, de comprendre son fonctionnement pour pouvoir le mettre en place par la suite. > ici !

Dcouvrez les principaux sites du Portail-environnement











Et bien plus encore...Portail-Environnement




Publicit
© RecyConsult / 2010 - Enregistr la CNIL n893989
  recyconsult.png, 2 kB Tous droits de reproduction et de reprsentation rservs. Toutes les informations reproduites sur cette page (contenus, photos, logos,...) sont soumises des droits de proprit intellectuelle dtenus par RECYCONSULT. Aucune de ces informations ne peut tre reproduite, modifie, transmise, rediffuse, traduite, vendue, exploite commercialement ou rutilise sans l'accord de RECYCONSULT. A visiter : un appartement au coeur de la nature avec Location vacances à Sète pour des vacances et de l'environnement. A voir aussi le site Portail des Associations, le site gratuit pour la création des sites Internet des associations françaises !
Les sites du rseau
Portail-environnement.com
Actualités
Agenda
Annuaires
Bourse
Boutique
Dictionnaire
Donnes
Dossiers tech.
Emploi / Stage
Enfants
Formations
Forum
Librairie
Management SME
Management SMI
Management SMSST
Réglementation
Vidos
recherche